michael kors navy blue leather handbags

 Twitter  Facebook  Google+

Shop Michael Kors Darci Gold-Tone Stainless Steel Watch
Shop Michael Kors Darci Gold-Tone Stainless Steel Watch
Shop Michael Kors Darci Gold-Tone Stainless Steel Watch

Shop Michael Kors Darci Gold-Tone Stainless Steel Watch

Watch Sizing Guide
Equally glamorous as it is restrained, this Michael Kors timepiece will find its way into your ensemble night after night.
Gold-tone stainless steel case and bracelet.
Fold-over clasp closure with push-button release.
Three-hand analog display with quartz movement.
...

Carrie Bradshaw De plus en plus de marques lancent des collections inspirées de la garde robe des héroïnes de nos séries télévisées préférées.

Des collaborations qui font fureur buy michael kors bag et pas par hasard. Avec Sex The City, et plus récemment Gossip Girl, les séries télévisées sont devenues une vitrine de rêve pour les marques de mode. Et, dans le même temps, une source d'inspiration pour les modeuses comme pour les girls next door. Si Carry Bradshaw et Serena Van Der Woodsen nous ont relookées à coup de fashion statements, une nouvelle génération de shows télévisés propose un discours a priori plus subtil sur la mode et le vêtement. Ce petit (trop petit) top aux couleurs criardes porté par Lena Dunham dans Girls, on a aussi envie de l'acheter. Les marques de prêt à porter l'ont bien compris. Les producteurs exécutifs aussi, et chaque série a sa recette magique pour placer le vêtement au centre de toutes les convoitises. Dictature mode ou libération de la fashion victim? Qui n'a jamais rêvé des escarpins Manolo Blahnik de ou de la robe de mariée Elie Saab de Blair Waldorf? Parce qu'il crée, plus que le cinéma, une routine et une identification très forte aux personnages, le récit sériel permet de rétrécir l'écart entre ce qui relève du fantasme et ce qui est ordinaire. Dans Sex The City, le scénario est parfois entièrement articulé autour du vêtement qui devient un ingrédient essentiel à l'intrigue. Dès le générique, Carrie virevolte en tutu dans les rues de Manhattan et, à chaque épisode, on assiste à un véritable défilé de pièces griffées. Pour la téléspectatrice lambda, le tutu de Carrie devient non seulement un objet désirable, mais la série permet habilement de la convaincre qu'il est portable dans la vraie vie. D'abord parce que l'héroïne n'est pas une milliardaire mais une jeune femme active qui doit parfois zapper la case déjeuner pour pouvoir s'offrir la dernière excentricité à la mode. Une attitude qui rassurera certaines spectatrices en légitimant leurs achats mode compulsifs et convaincra d'autres qu'ils leur faut absolument cette paire de Louboutin même si leur porte monnaie désapprouve. Ce que prône la toute puissance du vêtement dans Sex The City c'est surtout un mode de vie particulier et l'expression de son individualité dans la mise en scène de soi. travers le prisme du personnage de Carrie, l'habit devient le symbole de la réussite personnelle. Blair Waldorf et Serena Van Der Woodsen nous ont donné des goûts de luxe Dans Gossip Girl, le phénomène de connivence avec le téléspectateur est le même. En revanche, difficile de s'identifier au mode de vie des personnages. La jeunesse dorée de l'Upper East Side fréquentant uniquement les hôtels de luxe, les soirées privées et les cocktails guindés. Reste qu'à force de les voir faire leurs courses chez Barneys comme d'autres (nous) iraient chez H Blair Waldorf et Serena Van Der Woodsen nous ont donné des goûts de luxe. Cette fois, ce sont la pauvreté de l'intrigue et l'oisiveté des héroïnes qui permettent à notre attention de se focaliser sur le vêtement. Sans oublier qu'à chaque trait de personnalité correspond une garde robe: Blair la snob est preppy, Serena la party girl est bohème chic et Jenny la rebelle, néo punk. Des registres faciles à reproduire par les marques de prêt à porter. Alors que les marques avaient l'habitude d'utiliser les séries comme des vitrines pour leurs dernières créations, les rôles se sont inversés avec Mad Men. L'univers hyper stylisé des bureaux de Don Draper et les tenues de ses secrétaires inspirent les créateurs des grandes maisons au point qu'on assiste à un revival sixties sur les podiums. Michael Kors avouant lui même à Madame Figaro avoir été influencé par cette atmosphère particulière: Quand le jacquard, les cols en fourrure et les gants de soirée ont envahi ma collection automne hiver 2008, c'était déjà la faute de Mad Men. En juin 2011, c'est au tour de la marque de prêt à porter Banana Republic de lancer une campagne de publicité et une ligne de vêtements directement inspirée de la série et supervisée par Janye Briant, la costumière de Mad Men. Vestes courtes, jupes crayons, pantalons feu de michael kors navy blue leather handbags plancher investissent les garde robes, accessibles cette fois ci aux bourses plus modestes. La même année, la marque Romeo and Juliet Couture inaugurait une collection Gossip Girl, tandis que l'enseigne américaine Aéropostale, qui mayk?l kors s'adresse principalement aux adolescentes, sortait une collection dérivée de la série Pretty Little Liars. Ici aussi chaque héroïne (Aria, Spencer, Emily et Hannah) a son propre style, qu'Aéropostale reproduit et fait porter à des mannequins ressemblant trait pour trait aux actrices du show télévisé. Une stratégie marketing rondement menée, et qui n'a pas dit son dernier mot malgré une nouvelle vague de séries girl power qui portent un regard intello sur l'utilisation du vêtement. La mode alternative des anti héroïnesDans la série HBO Girls, qui fait la part belle aux anti héroïnes, le vêtement revêt une symbolique toute particulière. Les habits des filles sont le reflet de leur jeunesse, de leur premier emploi, de l'insécurité dans leurs relations amoureuses et amicales, de leurs hésitations, explique Jennifer Rogien, la costumière de la série dans une interview accordée au New York Times. En effet, Hannah a le chic pour se rendre à ses entretiens d'embauche court vêtue, Marnie débarque en robe de cocktail dans une soirée underground et Jessa se balade en tenue de Geisha dans les rues de la Grosse Pomme. Du réalisme pour une identification encore plus forte Ici, le vêtement se veut reflet du caractère, de l'expression personnelle et individuelle de chacune, sans pour autant nier leur statut de post étudiantes fauchées : On a cherché à ce que leur garde robe corresponde aux moyens qu'elles possèdent dans la série, certaines pièces reviennent d'ailleurs au fil des épisodes, rappelle Jennifer Rogien. Allant jusqu'à utiliser les vêtements personnels des actrices, Lena Dunham, la créatrice de Girls, souhaite créer une impression de réalisme m8chael kors et par là même, une identification encore plus forte à ses personnages. Un discours intelligent sur la signification du costume qui n'éradique pas pour autant les stéréotypes, au contraire.

Ici, le vêtement vient renforcer l'image hippie paumée de Jessa, l'attitude preppy coincée de Shoshanna, l'esprit première de la classe de Marnie et la posture intello bizarre d'Hannah. En dépit de ce qu'avait imaginé Lena Dunham, on assiste donc au retour de portraits caricaturés à la Gossip Girl, facilement réutilisables par les marques de prêt à porter. quand une collaboration entre Girls et H lire aussi :.


Prev: michael kors crossbody sale
Next: mk red handbags

michael kors selma gray

michael kors selma gray

Callahan Moccasin Tassle Loafers Flats Size 6 NIB Ce montant inclut les droits de douane, les taxes, les frais de courtage et les autres frais applicables. Ce montant pourra êt...

all white michael kors bag

all white michael kors bag

Brand New Michael Kors leather Hoodie Colour True Black Ce montant inclut les droits de douane, les taxes, les frais de courtage et les autres frais applicables. Ce montant pour...

m kors handbags

m kors handbags

Clutch SAFFIANO STUD optic white Ce montant inclut les droits de douane, les taxes, les frais de courtage et les autres frais applicables. Ce montant pourra être modifié jusqu...